Recherche
Marques

Interview Maxime CAZAJOUS - Diagonale des Fous

Maxime CAZAJOUS est membre du Team Okidosport depuis le début de l'année (cf sa fiche). Marié et père de 2 enfants dont un en bas âge, il s'est fixé comme objectif en 2015 ni plus ni moins que la Diagonale des Fous (164km pour 9.9km D+) qu'il vient de terminer à la 16ème place (enfin 14ème ex aequo avec notamment Sébastien BUFFARD, membre du Team Okidosport) pour son 1er ultra trail ! 

maxime cazajousBonjour Maxime, quelles images, quels moments retiens-tu de cette excellente place à la Diagonale des Fous ?

C'était mon premier ultra, de plus sur une course qui me fait rêver depuis de nombreuses années lors de mes débuts en course à pied... c'est une course assez exceptionnelle où l'on sent une ferveur de toute l'île de la Réunion autour de cet évènement. Je retiens donc beaucoup de choses assez exceptionnelles :
  • un départ grandiose sur le front de mer aux côté des meilleurs, 
  • une avenue de 3 km bondée de monde, dès le début de la montée des petites rues de village remplies de public également, 
  • puis la magie de la nuit avec un passage pas loin du volcan qui s'était réveillé, 
  • des paysages splendides dans les cirques de Cilaos, Mafate et Salazie, 
  • des points de ravitaillement avec des bénévoles super acceuillant... 
  • mais dans l'effort une course vraiment très dure ou la prudence doit être de rigueur... 
  • des pentes de folie, des sentiers hyper techniques, des descentes cassantes, 
  • un climat très changeant... 
Donc des moments difficiles dans l'effort durant lesquels on dit "Plus jamais aussi long..." mais quand on a franchit le stade de la Redoute et qu'on a du mal à dormir tellement on pense à tous ces moments magiques, on se réveille le lendemain matin en se disant "l'an prochain je reviendrais pour faire mieux".


Comment s'est déroulé ta préparation pour ce 1er ultra ?


Globalement assez bien, j'avais axé ma saison pour finir par cet ultra qui était mon premier. Une première moitié de saison où j'ai commencé par de la vitesse et des trails court d'un format de 15 à 30km pour terminer en Mai par un 60 km près de chez moi (Trail du Hautacam). Ensuite j'ai augmenté le volume en prévision de la 6666 Occitane qui devait être une bonne course de prépa. et une première course de plus de 100 km (115 exactement) à la fin du mois de Juin. Je termine cette épreuve à la 3eme place mais j'ai bcp souffert de la chaleur et une erreur de parcours m'a valu une grosse déshydratation. Au final je finis au mental et j'aurais été au bout de moi même et me réveillerais le surlendemain avec une grosse tendinite au tendon Rotulien (certainement due à la déshydratation) m'obligeant à couper 3 semaines fin Juin / début Juillet. 

J'ai donc pu reprendre mi juillet l'entraînement avec pas mal de vélo afin de soulager ma tendinite et ai poursuivi jusque au 80km du GRP qui était ma dernière course de prépa. et que j'ai remporté fin août. La tendinite ne m'a plus trop ennuyée. J'ai donc continué mon entraînement sur la fatigue du GRP en coupant 1 seule journée et en incluant toujours pas mal de vélo.

Les entraînement se sont bien déroulés durant tout le mois de septembre avec 1 semaine de repos au milieu et progressivement j'ai diminué le volume de vélo pour augmenter celui fait en montagne et en course à pied. Ma dernière grosse semaine s'est déroulée sur la dernière semaine de Septembre avec 32 heures d'entraînement en 8 jours. je n'avais jamais fait un tel volume et finalement ça c'est bien déroulé. j'ai à partir de ce moment là diminué mon volume d'entraînement jusque à la course et suis parti assez confiant à la réunion.


Au niveau entrainement, quels ont été tes principales modifications par rapport aux autres années (où tu courais sur plus court) ?


J'ai inclu beaucoup plus de vélo notamment en recup des entraînements longs et pour faire du volume et du travail de force. Finalement assez peu de modifications par rapport à ma première moitié de saison qui été axée sur des trails courts, mais plus de volume et sorties longues en montagne au détriment du fractionné sur la 2eme moitiée de saison.
Le volume global a donc été augmenté en fin de saison uniquement, le reste de l'année mon entraînement a été à peu près le même (entre 10 à 15h par semaine)


maxime cazajous diagonale des fousEn terme de diététique, as-tu changé quelque chose sur la préparation ?


Non je n'ai rien changé et c'est un point sur lequel je dois progresser car sur des formats 40 à 70 km une alimentation sucrée suffit. j'étais donc resté sur ce schéma d'une alimentation à base de boissons énergétiques, gels et barres sucrées, mais sur du long je me suis rendu compte qu'au bout de 10 à 12h d'effort l'écoeurement pour le sucré est réel pour moi. J'avais donc bien prévu quelques barres salées, mais n'ayant jamais testé cela à l'entraînement ou en compétition, j'ai eu beaucoup de mal à m'alimenter en salé durant cet effort... et c'est comme pour tout le reste il faut s'y préparer dès l'entraînement.


Et pendant la course, quelles ont été les grandes lignes de ton alimentation ?


J'ai consommé de la boisson énergétique sucrée Nutratlétic (nutraperf et nutrarécup) sur la première moitié de course avec en complément toutes les 45' un gel mulebar alterné avec 1/2 barre Mulebar ou cliff bar, des barres Punchy bar, de l'eau seule et 1 banane à chaque point de ravitaillement. Sur le 2eme moitié de course, l'alimentation ayant été plus difficile, je n'ai consommé presque que de l'eau avec du coca sur les ravitaillements mais ai continué en alternant gels, et barres et en incluant de la compote en gourde et quelques biscuits salé sur les ravitaillements ainsi que 2 barres salées Journey bar.


Je sais que tu as un coup de moins bien au niveau alimentaire durant la course, avec un peu de recul sais-tu à quoi cela peut etre du ? Comment as-tu fait pour t'alimenter après ce souci ?


Comme je l'ai dit avant cela est du au fait que je ne me sois pas préparé à consommer du salé à l'entraînement. Il faudra à l'avenir que je prépare des petits sandwich au pain de mie, fromage et jambon... ou autres choses salées et que je les utilise lors de mes sorties longues pour habituer mon organisme, et certainement en consommer assez tôt dans la course en alternance avec des produits sucrés pour éviter cette saturation du sucré qui est survenue durant la Diagonale des fous.

Après ce souci, j'ai arrêté la boisson énergétique que je n'arrivais plus à boire, mais j'ai tenté de continuer à m'alimenter avec des barres, gels, compotes et quelques aliments salés que je trouvais sur les ravitaillements... cela n'a pas été facile et j'ai souvent du me forcer pour pouvoir continuer à avancer et avoir de l'énergie...


Encore félicitations pour ta perf, que peut-on te souhaiter pour cette fin de saison ? Participeras-tu à une autre course ?


Merci, on peut me souhaiter un peu voire beaucoup de repos et surtout plus de temps pour pouvoir profiter de ma famille car avec 2 enfants (6 mois et 5ans), et un travail à temps complet pour ma femme et moi, on vit une vie à mille à l'heure ou il faut tout le temps courir et jongler entre vie familiale, boulot et entraînement... je vais donc me reposer et passer plus de temps en famille en cette fin d'année.

Je participerais à La Sainté Lyon en relais début décembre afin de conclure l'année sur cette superbe course Mizuno et ce sera également de retrouver tous mes amis du team Mizuno (dont Aurélia TRUEL) à l'occasion d'un beau Week-End.

Merci
MARQUES-PHARES
Vos avantages
Engagements & services
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour creer boutique en ligne