Recherche
Marques

Noémie GRANDJEAN

Mars 2016 :
Quelques actus sportives me concernant...


Après une année 2015 plus que bien remplie (24 courses- 16 podiums dont 6 victoires), j'avais besoin d'un peu de repos en ce début 2016. Une bonne fatigue s'étant installée et les conditions de ski étant loin d'être optimales, je me suis contentée de quelques montées sèches en ski alpinisme pour garder la forme...Mi février je commence à retrouver de très bonnes sensations à l'entrainement et remporte le trail et skate des Glières, un sympathique enchainement nocturne d'un trail blanc (6kms) avec un parcours en skating (9kms). Dans l'optique de travailler ma vitesse en trail, c'est aux championnats de France de cross des sapeurs pompiers que je participe ce 19 mars. Exercice assez inhabituel pour moi sur un parcours ultra plat et ultra court (4700m)! Le niveau étant très relevé, je suis satisfaite de ma 30ème place, et surtout boostée pour m'améliorer! Mais pour le moment j'ai repris l'entrainement skis aux pieds en vue de la Transvanoise, qui constituera une belle course de fin de saison...

A bientôt!
Noémie


Team Okidosport > Noémie GRANDJEAN
Noemie Grandjean   
30 ans
Club : DSN 74

Palmarès 2015 :
  - Championne de France de Trekking Sapeurs Pompiers en équipe mixte
  - 1ère exæquo du Trail du Bout de Drôme (37 km)
  - 1ère en équipe mixte sur le Trail du Grand Duc 
  - 1ère au Challenge du Défi des Savoies (Altispeed + Trail du Brevon)

Noémie est une passionnée de la nature, une sportive accomplie et nous sommes fiers de la compter parmi les membres du Team.

Bonjour Noémie, peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Bonjour, j’ai 30 ans, je vis actuellement en Haute Savoie, près d’Annemasse, et je suis biologiste, spécialisée dans l’étude de la faune sauvage et fascinée par les grands prédateurs ! Je passe d’ailleurs une partie de l’hiver sur les traces du…lynx ! Je suis également enseignante en sciences et sapeur-pompier volontaire… Passionnée de nature et de grands espaces, je pratique principalement le trail, le ski alpinisme et le ski de fond. J’aime partir baskets ou skis aux pieds explorer de nouveaux terrains de jeux, avec une réelle attirance pour les terrains alpins, entre skyrunning et alpinisme. J'aime les défis, sortir des sentiers battus, trouver mon propre chemin pour atteindre le sommet, et suivre des lignes de crêtes, sauvages et aériennes, avec un brin d'engagement.


Tu pratiques donc le trail et ultra trail à bon niveau, peux-tu nous décrire comment tu es arrivé à cette discipline ?

J’ai été « initiée » à la montagne toute petite, avant même de savoir marcher ;-) puis j’en ai fait mon terrain de jeu, enchainant les randonnées alpines pour rapidement m’orienter vers une pratique intensive de l’alpinisme et de l’escalade. Mes études universitaires me laissant moins de temps, je me suis mise à courir de manière plus régulière, et j’ai épinglé mon premier dossard sur un trail en 2010. Une nouvelle expérience plus que concluante, qui s’est vite transformée en véritable passion! Habitant dans le Jura à ce moment-là, je faisais également beaucoup de VTT, ce qui m’a amenée à participer à quelques raids multisports avec le Team X-Bionic, avant de rejoindre le club DSN 74, lorsque je suis revenue m’installer en Haute Savoie. Si j’ai un peu laissé le raid de côté cette année pour me consacrer au trail, je compte bien y revenir prochainement, car les courses vécues en équipe sont uniques au niveau partage, cohésion et émulation !

Comment fonctionnes-tu au quotidien pour t'entrainer ?

Je m’entrainais beaucoup à la sensation et au feeling jusqu’à cet automne : dès que j’avais un moment je partais courir en montagne, enchainant les longues sorties, des sorties plus courtes avec fractionnés pendant la semaine, et de nombreuses courses mais je me suis rendue compte cette année qu’il me manquait une gestion et une planification plus rigoureuse pour progresser. Je suis donc désormais les conseils et les plans d’entrainement d’Alain ROCHE.

Quels sont tes objectifs 2016 ?

Mon premier gros objectif 2016 sera en mai les championnats de France de trekking sapeurs-pompiers, une course de trail en orientation par équipe de 4 sur 2 jours. La suite de la saison sera alpine, avec la Pierra Menta d’été, le trail du Vélan (50kms et 4200m D+), quelques doubles voire triples km verticaux, et j’espère le Trofeo Kima (52kms et 4000m de D+) fin aout!

Accordes-tu une importance particulière à l'alimentation quotidienne ou manges-tu de manière aléatoire ?

Je fais relativement attention à manger équilibré sans me priver pour autant. J’essaie de manger le plus souvent possible des produits bios ou naturels. Je ne mange pas de viande en raison d’un excès de fer dans le sang, donc je privilégie les protéines végétales de bonne qualité pour compenser. J’essaie également d’éviter de manger des produits contenant du lait de vache, avec une préférence pour ceux à base de lait de brebis ou de chèvres.

Et durant l'effort, comment gères-tu ton alimentation notamment sur des courses longues ?

J’essaie de boire très régulièrement de la boisson d’effort (la Punch Power bio drink à la menthe me convient particulièrement bien), d’avaler des petits bouts de barres faciles à digérer (j’adore les Gourmie’s ou les barres à la pâte d’amandes), et d’alterner avec un peu de salé. Je prends parfois un ou 2 gels quand je suis vraiment dans le dur, ou en toute fin de course. Je ne cours pas encore sur de longues distances en trail mais plus l’hiver en ski de fond ou ski alpinisme, quand le froid rajoute une difficulté supplémentaire pour bien s’alimenter…je n’ai pas encore trouvé la formule parfaite et j’ai parfois du mal à avaler du solide sur des longues distances en altitude…

Pourquoi faire confiance à Okidosport ?

Okidosport propose un grand choix de produits énergétiques de qualité, naturels, bios, très bons et en plus respectueux de l’environnement, que ce soit pour avant, pendant ou après l’effort ! La gamme est très variée, autant en barres, qu’en boissons de l’effort, avec de nombreuses saveurs, parfois très originales. Cela permet aussi de découvrir de nouveaux produits. De plus beaucoup sont labellisés Sport Protect, une garantie antidopage très importante.

D'après toi, quel est l'impact de la diététique durant l'effort ? Pourquoi ?

Je pense que diététique et performance sont intimement liées, encore plus sur des efforts extrêmes comme en ski alpinisme ou sur des trails courus en montagne, où les conditions parfois difficiles ajoutent une difficulté supplémentaire dans la gestion de la course. J’aimerais justement mieux savoir gérer cet aspect nutritionnel, car je ne suis pas encore complètement au point et je me suis rendue compte récemment combien de petites erreurs alimentaires pouvaient vite avoir de grosses répercussions sur la performance (grosse hypoglycémie cette année sur le Serre Che trail notamment…).

Que peut-on te souhaiter au niveau sportif sur 2016 ?

Courir de belles courses techniques en montagne avec des panoramas à couper le souffle, une forme au rendez-vous, beaucoup de plaisir, et surtout de belles rencontres, de beaux moments d’amitié et d’émotions partagées !

Suivez l'actualité de Noémie, des autres membres du Team Okidosport Nutrition
et d'Okidosport sur notre Facebook !

MARQUES-PHARES
Vos avantages
Engagements & services
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour creer boutique en ligne