Recherche
Marques

RIPOCHE Emmanuel

Octobre 2016 : Victoire sur le 100miles Sud De France !! - 160 kms et 8000 m de D+

"Petite balade de 165 km pour 8000 D+ et 10000 D-"

Un départ du coté
de Pyrénées 2000 et une arrivé à Argelès-sur-Mer.
Dès notre arrivée le jeudi soir, nous sommes de suite dans l'ambiance avec une forte pluie et la neige au sommet.
Mais dès le lendemain la pluie s'est arrêtée et le temps semble idéal pour faire une bonne course.

9h50 dernier briefing et 10h le départ est donné, je décide de rester patient dans le 1er groupe, déjà 3 où 4 athlètes s'échappent je ne bouge pas, on passe le 1er ravito, je change mes gourdes qui sont quasiment vides, je remonte tranquillement 1 puis 2 coureurs  arrivé au ravito km 43,8 je pense prendre une soupe mais le ravito n'est pas en place et m... je ne m'affole pas je continue mon petit bonhomme de chemin avec un local "Jef" qui me suit depuis un petit moment on papote et il me fait découvrir sa région avec passion, on descend vers la 1ère base de vie ( Vernet-les-Bains) "que la soupe va être bonne" et là toujours rien, mais heureusement Jef me propose un peu de son ravitaillement ouf enfin de la soupe, yes.

On repart ensemble le 1er n'est qu'à 5 mn, je décide d'accélérer dans le côte qui nous mène vers le Canigou et là on rattrape le 1er qui n'est autre que Pascal Giguet qui est assis sur un caillou (il est cuit dans la bosse). Il repart avec nous, je décide de ralentir et de continuer dans la facilité, on arrive tous les 3 au refuge des Cortalets km60, pascal ne prend pas le temps de se ravitailler et repart aussitôt, je prends mon temps et repars 3 avec Jef. Je relance, Jef décroche et je rejoins Pascal qui ne peut pas tenir mon rythme, le nuit tombe, j'arrive à la 2ème base de vie (Arles-sur-Tech) km88. Je prends mon temps et repars toujours dans mon rythme et sans pression il reste encore 80km.

Les kilomètres s'enchainent déjà la 3ème base de vie (le Perthus) km 129 avec une petite baisse de régime, je n'arrive plus à m'alimenter mais je ne lâcherai rien, je me dis que ça va revenir et me force à manger plus souvent et en petite quantité, cool ça marche l'écart qui n'était que de 18 mn augmente et passe à 25mn puis au dernier ravitaillement à 33mn plus que 8km ça sent la victoire, je regarde ma montre et là je me lance un dernier petit challenge, finir en moins de 24h et je relance dans le final. Objectif atteint 23h54'09 record de l'épreuve. (2h15 de moins que le précédent). 
 
A bientôt pour de nouvelles aventures
Sportivement
Emmanuel RIPOCHE. 



En mars 2016 : Victoire
ce week end sur l'ultra du bout du cirque en 10h51 ! 102km et 3800mD+

Le but de cette course était surtout de faire des bornes et de retrouver de la confiance.C'est pour ça que mon départ fut relativement cool tout en faisant attention à mon alimentation et mon hydratation (boisson hydraminov menthe et pâtes de fruits), puis à partir du 50 kms je me suis retrouvé seul et j'ai pris la fin de course comme si je faisais une sortie longue ! Mon alimentation de la 2ème partie de course fut simple : plus de boisson et passage à l'eau et aux barres clifbar.


Mon actualité de janvier 2016 :


Reprise ce week-end de la compète avec le trail du coutach où je prends une belle 6ème place, bonne prépa pour la suite; à bientôt pour de nouvelles aventure. Prochaine étape : la sauta Roc !


Team Okidosport > Emmanuel RIPOCHE
Emmanuel Ripoche arrivée ultradraille 2012Emmanuel RIPOCHE
Vainqueur de l'Ultra Draille 2012

Né le 21 juin 1976
Taille : 1,66 m
Poids : 61 kg
Lieux de résidence : NANT (12)

Emmanuel a intégré la Team Okidosport  pour pouvoir partager ses expériences, avoir un suivi en nutrition pour lui permettre de progresser et d'atteindre ses objectifs.

Ses meilleures performances de 2011 et 2012:
- 1er  marathon du pic saint loup
- 13ème Ardéchois
- 18ème  au trail du ventoux
- Vainqueur de l'Ultra Draille du Festa Trail 2012, 120 km en 14h30 min

Ses objectifs 2012 au sein du Team :
- Trail du Ventoux
- Marathon du mont-blanc
- L'aiguille rouge
- Les Templiers, etc.


Les Conseils nutritionnels d'Emmanuel

Avant l'effort : un régime dissocié
Pendant : une boisson hydraminov menthe + barres salées Journey Bar
Après : Une boisson de récupération Ergysport Regen de nutergia


Interview d'Emmanuel RIPOCHE après sa victoire à l'Ultra Draille 2012

Emmanuel RIPOCHE, a gagné l'Ultra Draille, lors du Festa Trail, le 20 mai dernier. Il a parcouru 120 km, avec 6000 mètres de dénivelé positif en seulement 14h27'57'' ! Pour illustrer ce record, cet Ultra vaut 4 points si l'on se réfère à l'échelle donnée par l'édition 2013 de l'évènement The North Face Ultra Trail du Mont-Blanc. Ainsi, pour s'inscrire à l'Ultra Trail 2013, il faut avoir acquis un minimum de 7 points en 3 courses maximum.

Emmanuel RIPOCHE répond aux questions de notre responsable nutrition, Vincent le Cohu

Vincent : « Qu'avez vous consommé au départ de l'Ultra Draille ? »
Emmanuel RIPOCHE : « J'ai pris de la boisson Hydraminov menthe. »

Vincent : Vous avez consommé des pâtes à la première base de vie de Saint-Jean-de-Buèges, étaient-elles al dente ou trop cuites ? Cette question a son importance car la cuisson influence sur la digestion.  En effet, les pâtes « Al Dente » ont un indice glycémique faible, plus long à digérer ce qui entraîne une baisse des performances pendant l'effort, car le corps concentrera son énergie sur les organes de digestion. Au contraire, les pâtes collantes vont avoir un indice glycémique élevé et seront donc plus facilement digérés par l'organisme.
Emmanuel : A Saint Jean-de-Buègues j'ai consommé 30g de pâtes al dente sans assaisonnement

VLC : Pourquoi une si petite quantité ?
ER : Après quelques cuillères, je n'en voulais plus.

VLC : Qu'avez-vous consommé lors des ravitaillements?
ER : A tous les ravitaillements, j'ai consommé une poignée (10 g) de  fruits secs (noix, amandes, raisins), du coca cola dilué légèrement salé et de la Salveta.

VLC : Vous avez consommé de la boisson de récupération ERGYSPORT REGEN' durant cet Ultra, cela fait il parti de vos habitudes lorsque vous effectuez un trail long comme celui-ci? 
ER : Non, je consomme généralement une boisson de l'effort (Hydraminov menthe) avec une baisse de régime vers le 30ème km (en courant à une allure plus soutenue). Durant cette course, j'ai pris 2 cuillères (pour 600 ml) d'Hydraminov menthe au début et a nouveau 2 cuillères (pour 600 ml) au dernier ravitaillement (Cazevieille) car j'étais lassé du goût citron du ERGYSPORT REGEN'

En effet, l'Hydraminov Menthe, en plus de sa composition riche en glucides, en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments, a la particularité de contenir des acides aminés branchés (BCAA). Les résultats de l'étude menée par Shimomura, en 2004 (1), indiquent que la supplémentation en BCAA, avant et après les exercices, permet de réduire les dommages dus à l'effort et  de stimuler la resynthèse des protéines.
Ce produit contient également de la glutamine. C'est un acide aminé qui a la faculté de favoriser l'accumulation du glycogène dans le muscle après l'effort. Une étude d'Haussinger (2), en 1993, démontre que l'anabolisme est d'autant plus important quand les cellules sont hydratées. Il y est également démontré que la glutamine est un régulateur important de l'hydratation et, c'est par ce moyen, qu'elle contribue à stimuler l'anabolisme protéique. Ainsi, il existe une corrélation étroite entre le taux de glutamine dans les muscles et la capacité de synthèse des protéines. La glutamine constitue également le carburant de certaines cellules du système immunitaire (lymphocyte et macrophage).

VLC : Du coup, avez-vous ressenti une baisse de vos performances du fait de la consommation d'une boisson de récupération pendant une épreuve très longue ?
ER : La boisson de récupération fut une erreur de mélange. J'en ai  ainsi consommé tout le long du parcours, à hauteur de 2 cuillères pour 600 ml à chaque ravitaillement (6-7 ravitaillements en tout)  sans remarquer de baisse de régime observée. 
Ce qui représente une consommation des 3/4 de la boite d'ERGYSPORT REGEN pour l'intégralité de la course.

VLC : Cela est assez ironique, c'est peut être grâce à cette erreur que vous avez gagné la course. En effet, parmi les ingrédients principaux, on retrouve les BCAA qui participent à la resynthèse musculaire après l'effort. Etant donné que l'Ultra Draille constitue un effort très long, la consommation d'un produit de récupération contenant une certaine quantité de protéines, aide à maintenir un effort régulier sur la durée. De plus, le produit ERGYSPORT REGEN' contient aussi une bonne quantité de glucides qui vont permettre de reconstituer les réserves de glycogène et il contient aussi en moyenne 100 % des Apports Journaliers Recommandés (AJR) en vitamines et en moyenne 65 % des AJR en minéraux et oligo-éléments.

VLC : Comment avez-vous consommé cette boisson, gourde ou camelbak ? »
ER : Pour consommer ma boisson, j'utilise un camelbak.

VLC : Qu'avez vous mangé la semaine précédent l'Ultra ?  
ER : J'ai suivi un régime dissocié préconisé dans le livre de Mr Riché Denis : « Micronutrition, santé et performance". Mettre le lien vers le topo 

VLC : Et au petit déjeuner avant la course ?
ER : J'ai pris un café, un jus d'orange, du pain avec de la confiture et du riz au lait le tout trois heures avant le début des épreuves.

Merci pour Emmanuel et encore Bravo pour cette belle performance.


Sources
(1)    SHIMOMURA Y., MURAKAMI T., NAKAI N., NAGASAKI M. et HARRIS R.A.              
Exercise Promotes BCAA Catabolism: Effects of BCAA Supplementation on Skeletal muscle during Exercise.
The journal of nutrition, 134, (6 Suppl), 2004.

(2)    HAUSSINGER D., ROTH E., LANG F. et GEROK W.                             
Cellular hydration state: an important determinant of protein catabolism in health and disease. Lancet, 341, (8856), 1330-1332, 1993.


MARQUES-PHARES
Vos avantages
Engagements & services
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour creer boutique en ligne